Oeuvres décryptées

Chers lecteurs, si vous aussi vous êtes intrigués par le travail d’Annette Messager et que vous ne saisissez pas toute la symbolique et le sens caché de ses oeuvres, consultez cette page ! Nous vous présenterons quelques oeuvres finement analysées.
**********************************************
           Le travail d’Annette Messager peut se comprendre sous deux axes à la fois différents et complémentaires dans la personnalité de l’artiste : sa volonté de se revendiquer pleinement comme femme artiste dans un milieu de l’art contemporain principalement composé d’hommes. Parallèlement  à travers des installations artistiques, des dessins, des réalisations plastiques apparentées à la pratique de l’Art Brut, Annette Messager crée un univers onirique et cauchemardesque, peuplé de créatures enfantines et montreuses  fantaisistes et naturellement… empaillées!
50-000036-02
          Commençons notre approche plus profonde de son travail avec ce dessin surprenant. Intitulé « couple d’amoureux », et faisant partie d’une série intitulée « le bonheur parfait », qui pourrait se douter qu’il a été réalisé par une des plus originales et talentueuse artiste femme de la fin du XXe et du début du XXIe siècle? C’est là, tout l’enjeu de l’art : nous emmener au delà des apparences. Derrière ce dessin aux allures kitch, véritable cliché du couple d’amoureux vivant son bonheur au couché du Soleil, Annette Messager ironise de la façon la plus minimale possible, sans discours, sans symboles compliqués. Elle nous interpelle d’une manière absolument efficace sur les images préconçues de la société et de ses grands thèmes : l’amour, le couple, le bonheur.
08-541081-1
          Hors, c’est une vie bien plus tourmentée où nous mène l’artiste, au sein d’un univers plus anxiogène, peuplé de créatures plus féroce que ce petit écureuil qui fait également partie de la série du Bonheur parfait. La nature, Annette Messager l’apprend par une technique très particulière.
09-551784
Elle instaure aux seins des pratiques artistiques : la taxidermie. Au XIXe siècle, cette technique se développe comme en témoigne cette estampe qui illustre les recherches scientifiques qui se pratiquent alors.
Annette Messager le repos des pensionnaires, 1971-72, Centre Pompidou Metz

Annette Messager, le repos des pensionnaires, 1971-72, Centre Pompidou Metz

Dans le Repos des Pensionnaires, on est au premier abord, attendris par des petits animaux emmaillotés dans des petits gilets de laines tricotés. Mais ces animaux sont morts! Pire ce sont des chauve souris! Annette Messager nous fait naviguer entre rêve et cauchemar, enfance, vie, mort, angoisse et questions existentielles.
38-000346-02
Regardez donc ces peluches, placardées sur un mur blanc et froid, isolées de leur contexte affectif et de leur cocon enfantin. Quelle émotion cela suscite en vous?
Et ces pantins « Articulés-Désarticulés »? Ne sont-ils pas morbides?
09-537689-1
Annette Messager aime mélanger les genres, crée des assemblages pour susciter des émotions fortes et des connexions inattendues chez ceux qui contemplent son travail.
Et vous, qu’en pensez vous? 
So & Vic

Une réponse à “Oeuvres décryptées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s